Grande et vivant en groupe, la Reine des prés (Filipendula ulmeria, pour les intimes) est facile à repérer dans le paysage au cours d’une ballade dans la nature entre juin et septembre, époque de sa floraison.

 

 

Diurétique et anti- inflammatoire, la reine des prés est aussi efficace dans le traitement de la cellulite et de l’obésité
Diurétique et anti- inflammatoire, la reine des prés est aussi efficace dans le traitement de la cellulite et de l’obésité
Diurétique et anti- inflammatoire, la reine des prés est aussi efficace dans le traitement de la cellulite et de l’obésité
Diurétique et anti- inflammatoire, la reine des prés est aussi efficace dans le traitement de la cellulite et de l’obésité

Diurétique et anti- inflammatoire, la reine des prés est aussi efficace dans le traitement de la cellulite et de l’obésité

Qu’elle porte bien son nom ! Cette plante au port altier balance ses bouquets fleuris et parfumés au bout de grandes tiges dressées qui peuvent atteindre jusqu’à 1,50 m de hauteur. Lorsqu’on la connaît, il est donc très facile de la repérer aux bords des ruisseaux, des rivières, dans les prés humides ou les lieux marécageux où elle aime pousser en colonie. Ses feuilles découpées sont souvent soyeuses et argentées en dessous. Ses petites et nombreuses fleurs d’un crème délicat, groupées en panicules* dressées, sont visitées par des insectes de toutes sortes qui viennent lui rendre hommage : des coléoptères patauds aux élytres chatoyants, qui se nourrissent de son pollen, et des abeilles, plus agiles, qui les butinent avec gourmandise.

Reine par son allure, elle l’est aussi par ses propriétés médicales

Diurétique puissant, elle permet d’éliminer l’acide urique et les chlorures. Anti-inflammatoire, elle calme les douleurs rhumatismales grâce à une substance proche de celle de l’aspirine. Elle est aussi efficace dans le traitement de la cellulite et de l’obésité. Toutes les parties de la plante ont des propriétés voisines, mais ce sont les sommités fleuries en début de floraison (juin- juillet) qui sont cueillies le plus souvent. Bien qu’il soit préférable d’utiliser la plante fraîche, plus riche en principe actif, il est possible de faire sécher les fleurs pour la consommation hivernale, mais il faudra renouveler le stock chaque année.

* panicule : terme botanique désignant une inflorescence composée de fleurs portées par des pédoncules rameux, les inférieurs plus longs que les supérieurs, formant, par leur ensemble, une pyramide ou un panache.

Diurétique et anti- inflammatoire, la reine des prés est aussi efficace dans le traitement de la cellulite et de l’obésité

Pour elle, ce sera une infusion !

La reine des prés est utilisée en tisane. Les proportions sont de deux cuillères à soupe de fleurs sèches pour un demi-litre d’eau bouillante. L’infusion dure dix minutes. Les substances actives étant très volatiles il est important de ne pas faire bouillir la plante.

Il faut en consommer trois à cinq tasses par jour, selon Pierre LIEUTAGHI (« Le livre des bonnes herbes » chez Actes Sud) mais attention ! A fortes doses, la reine des prés pourrait enflammer les voies urinaires et provoquer des troubles cardiaques. Alors commencez par une seule tasse par jour !

Retour à l'accueil