L'origan , la marjolaine sauvage
L'origan , la marjolaine sauvage

L’origan sauvage a pour nom scientifique Origanum vulgare et appartient à la grande famille des Lamiacées. C’est une plante vivace, herbacée, poilue, rougeâtre, très rameuse. Haute de 30 à 50 cm, elle fréquente les lisières, les pelouses et les haies, sur sols secs. En Haute-Loire, vous la trouverez dans des zones orientées au sud et chaudes (Brivadois, vallée de l’Allier, bassin du Puy). Comme toutes les plantes de sa famille, sa tige est carrée et ses feuilles sont opposées. Ses fleurs roses forment des épis compacts à l’extrémité des rameaux. Elles sont entourées de bractées larges, membraneuses et pourpres. Les cinq pétales sont soudés en un long tube et la corolle est légèrement bilabiée.

Confusions possibles 

Dans la nature, l’origan est souvent confondu avec le clinopode (Clinopodium vulgare). Cette Lamiacée, très fréquente dans les bois et les haies, est inodore. On les distingue aisément par leurs bractées, celles du clinopode sont étroites et vertes.

Il n’est pas toujours facile de différencier l’origan et la marjolaine (Origanum majorana) qui est cultivée dans les jardins. Les petites fleurs de la marjolaine sont insérées dans des bractées incurvées en coquille d’où son nom de marjolaine à coquilles. Il est pourtant important de ne pas les confondre car bien que proches leurs propriétés diffèrent.

Propriétés médicinales et utilisations

La composition chimique de l’origan est assez proche de celle du thym. Il est tonique, antispasmodique, antitussif, expectorant et antiseptique.

L’infusion, agréable de goût est:

  • digestive, elle limite les flatulences, facilite la production de bile (cholérétique) et son évacuation (cholagogue),
  • antispasmodique, antitussive et astringente. Elle agit sur les inflammations des voies respiratoires et calme les toux les plus rebelles,
  • tonique, elle lutte contre la fatigue.

En usage externe, l’origan s’emploie en bains fortifiants, en gargarismes dans les maux de gorge et en cataplasme contre le torticolis et les douleurs rumatismales.

Petit rappel : il est, toujours sauf très rares exceptions, préférable d’utiliser les plantes  fraîches. Le séchage n’est qu’un moyen de conservation quand les plantes ne sont pas disponibles toute l’année dans la nature (comme le plantain) ou pour être sûr d’en avoir toujours à disposition. Sèches les plantes ne se conservent pas plus de une année car les substances actives dont les huiles essentielles disparaissent avec le temps. L’origan ne déroge pas à ses règles.

Dans l’alimentation 

L’origan commun est une plante très aromatique dans la région méditerranéenne. Chez nous son parfum  est moins puissant, ainsi les feuilles pourront être ajoutées en quantité dans les salades. Les sommités fleuries peuvent servir à faire des pestos, des beurres parfumés. Il est agréable d’en glisser dans les salades, les sandwichs sans oublier bien sur les sauces tomates et les pizzas.

Pour la conservation, le moment optimum de la récolte est le début de la floraison. On cueille la partie aérienne.

 

L’origan est une plante aromatique, riche en huiles essentielles très volatiles à la chaleur. Il peut être utilisé pour faire une infusion solaire qui a les mêmes propriétés que l’infusion classique avec en plus, l’énergie du soleil et un goût plus subtil et délicieux. 

L’origan est une plante aromatique, riche en huiles essentielles très volatiles à la chaleur. Il peut être utilisé pour faire une infusion solaire qui a les mêmes propriétés que l’infusion classique avec en plus, l’énergie du soleil et un goût plus subtil et délicieux. 

Retour à l'accueil